Pourquoi le héron se tient-il sur une jambe ?

Les scientifiques ont plusieurs explications intéressantes à cela. Certains d’entre eux sont très inattendus.
La nature est pleine de nombreux mystères et phénomènes inexpliqués. Cependant, il y a aussi ces questions qui méritent une réponse tout à fait logique.

Par exemple, pourquoi un héron utilise-t-il une jambe pour se tenir dans l’eau. Il existe plusieurs options pour expliquer ce phénomène. La première repose sur les caractéristiques physiologiques du héron et ses techniques de chasse.

Avant d’attraper une proie du réservoir, le héron reste immobile pendant des heures dans une eau plus froide que le corps de l’oiseau. En même temps, aux pieds du héron il n’y a pas de « protection » supplémentaire qui le sauverait de l’hypothermie.

Si l’oiseau était constamment sur une patte ou abaissé les deux, il risquerait davantage de pertes de chaleur et de dommages aux tissus dus au rhume, car il passe beaucoup de temps dans les zones humides.Pour cette raison, l’oiseau réduit l’apport sanguin aux pattes afin d’utiliser la chaleur de manière plus économique et tire alternativement une des pattes vers le corps pour la réchauffer.

A ce moment, le sang dans le membre surélevé circule en « mode normal », le pied se dessèche et se réchauffe. Après un certain temps, le héron change de patte d’appui pour équilibrer la consommation de chaleur.
Selon une autre explication, le héron est dans une telle position afin de s’orienter rapidement pendant la chasse.

Pour attraper une proie, l’oiseau doit faire un ou deux grands pas. Un pied surélevé permet d’accélérer le mouvement et de gagner les fractions de seconde qui peuvent être nécessaires à une prise réussie.
Auparavant, les zoologistes appelaient le besoin de repos la raison de se tenir sur une jambe.

Apparemment, en changeant ses pattes d’appui, le héron leur donne l’occasion de faire une courte pause. Cependant, des scientifiques ultérieurs ont exclu cette version – selon les recherches, le héron nécessite plus d’efforts pour avancer après avoir été sur une jambe qu’après s’être reposé sur deux.

Se tenir sur une jambe n’est pas unique au héron. Cette technique est utilisée par les flamants roses, les cigognes, les canards et autres oiseaux qui passent beaucoup de temps dans l’eau.

Aime ce poste? S'il vous plait partagez avec vos amis:
Ta Petite Pause