Une histoire positive: les chiens ont rencontré les petits lecteurs de la bibliothèque

Le projet a été mis en œuvre dans le cadre de l’École d’action active de la ville par une étudiante. Dans les cours en studio, les petits lisent  au chien. Pendant 20 à 30 minutes, le chien écoute le petit, l’aidant à pratiquer ses compétences en lecture et en prononciation. Les petits apprennent non seulement à lire et à s’intéresser aux livres, mais apprennent également à aider les animaux avec attention.

L’idée n’est pas nouvelle, elle nous est venue de l’étranger il y a plusieurs années

La pratique des chiens bibliothécaires est pratiquée depuis plus d’une décennie. Après avoir parlé avec les gens qui mettent en œuvre ce projet dans la capitale, nous avons décidé d’en créer un. Lors de la leçon d’aujourd’hui, il y avait deux chiens bibliothécaires, au total les organisateurs ont sélectionné cinq animaux, tous sont des pupilles de la fondation.

Anna a expliqué que les bibliothécaires ont choisi des chiens et non d’autres animaux de compagnie 

Le chien est l’animal le plus humain. Un chat, comme vous le savez, marche tout seul et une personne s’intéresse à lui principalement comme source de plaisir. Le chien veut communiquer avec une personne.

La plupart des chiens aiment beaucoup les petits

Les bibliothécaires n’apprécieront que de travailler en studio. Les chiens sélectionnés calmes, capables de rester assis longtemps au même endroit. On choisit avant tout calme, socialisé, destiné aux petits, animaux de communication.

Beaucoup d’entre eux avaient déjà une expérience de travail

Pour un chien, il s’agit  donc principalement de communiquer avec une personne. Pour les petits, cette pratique sera également utile, estime Anna. De plus, le petit recevra des sensations tactiles en caressant le chien, en le touchant.

Aime ce poste? S'il vous plait partagez avec vos amis:
Ta Petite Pause
error: Le texte est protégé !!