Dans la réserve kényane du Masai Maru, tout le monde veut voir le nouveau