Le monde est comme il est, et pour le moment, ce n’est pas le