« Roy Johannik » a eu la chance de filmer la première «conversation» entre ses deux