Le Train de l’eau rose: un point fort « martien » de la région de l’Altaï

Imaginez: une surface lisse d’un rose séduisant, des gens qui marchent presque au milieu du réservoir. Un train qui s’élance sur les vagues. Vous direz peut-être que c’est de la fantaisie ou du délire.

Mais c’est bien la réalité qui se déroule au lac Burlinskoye. Et pour en avoir le cœur net, vous pouvez profiter d’un paysage vraiment « martien » et observer le mouvement du train, qui s’engouffre sur la voie ferrée cachée sous l’eau rose.

Le lac Burlinskoye – une attraction extraterrestre dans la région de l’Altaï

La nature est une véritable faiseuse de miracles. Elle est capable de transformer les eaux d’un lac salé ordinaire en un paysage surréaliste. C’est le cas, par exemple, dans le territoire de l’Altaï.

Pour se rendre compte par eux-mêmes de l’existence d’un spectacle aussi fantastique, les gens parcourent des milliers de kilomètres, armés de caméscopes, de smartphones ou d’appareils photo.

Mais ne faites pas encore vos valises, car vous devez savoir quand un lac inhabituel se transforme et qu’un impressionnant « Chudo-Yudo » apparaît.

Le lac Burlinskoye est une masse d’eau salée sans écoulement, dont la densité est supérieure à celle de la mer Morte et dont la profondeur ne dépasse pas 1 mètre. La minéralisation totale est de 253 g/l et augmente surtout en été.

Mais en hiver, malgré le froid glacial, en raison de la forte concentration de chlorures, l’eau ne gèle pas. Il y a plus de 200 ans, sur ordre de Catherine II. On a commencé à extraire du sel dans le lac Burlinskoye.

Mais ces qualités uniques ne sont pas la raison pour laquelle le lac est devenu une attraction spéciale. Les étendues d’eau curatives abondent sur notre planète.

Le fait que ses eaux changent de couleur en fonction du temps et de la saison est une propriété unique. La transformation la plus impressionnante a lieu pendant la saison chaude.

Si l’on ajoute à ce phénomène les rives blanches comme le sel et même les immenses îles au milieu du lac. Le paysage prend des allures martiennes.

Le responsable de cette transformation surréaliste est une algue microscopique qui produit des caroténoïdes et ne vit que dans les eaux très salées. Au cours de sa vie, elle produit un pigment spécial qui donne au lac toutes les nuances de rose.

Aime ce poste? S'il vous plait partagez avec vos amis:
error: Le texte est protégé !!