Le photographe américain « Chris Hernandez » est convaincu qu’il n’est pas nécessaire d’avoir un studio