Les spécialistes de l’Organisation mondiale de la santé estiment que le mode de vie